Votre navigateur n'accepte pas le Javascript. La navigation sur ce site risque de ne pas fonctionner correctement.

025. Les entiers naturels, à quoi servent-ils ?

Qui sont-ils ? Leurs applications dans la vie courante ?

 
Souvent mal compris, les entiers dits “naturels”, sont ceux qui servent à compter.
On démarre à partir de 0, puis 1, puis 2, puis 3, etc vous connaissez la suite.
Mathématiquement on dit qu’un entier naturel est un entier positif.

Pourquoi compter ?

  • Compter un nombre de billets,
  • Compter un nombre de personnes,
  • Compter un nombre de jetons,
  • Compter un nombre de fruits,
  • Compter un nombre d’oranges…

Pourquoi ne pas prévoir de fin quand on compte ?

On peut compter indéfiniment.
Ce n’est pas intuitif pour tout le monde.
La situation que je préfère vous citer c’est quand il s’agit de compter le nombre de grains de sable se trouvant sur une belle plage.
Quand vous en avez compté 3 452 876, il y en a toujours un autre pas loin.
En mathématiques on appelle cela le successeur.
Autrement dit, les entiers “naturels” forment un ensemble infini.

Applications mathématiques

Les entiers naturels permettent de construire d’autres ensembles dont on a besoin :

  • les entiers négatifs (on démontre qu’ils existent ! si si !)
  • les nombres décimaux
  • les nombres rationnels (à rapprocher des fractions)
  • les nombres “réels”
  • les nombres “complexes”, avec l’existence d’un nombre dont le carré est négatif…

A partir d’entiers “naturels” on peut aller très très loin.

Cette article vous a plu ?

Merci d’y déposer un like, de le faire partager à vos amis.
A bientôt pour un prochain numéro.
 

Lisez d'autres articles !

Parcourez tous les articles qui ont été rédigés. Vous en trouverez sûrement un qui vous plaira !

Aidez-moi sur Facebook !

Vous appréciez cet article et souhaitez témoigner du temps que j'y ai passé pour le mettre en œuvre. C'est rapide à faire pour vous et c'est important pour moi, déposez un j'aime sur ma page Facebook. Je vous en remercie par avance.

Partagez !

Diffusez cet article auprès de vos connaissances susceptibles d'être concernées en utilisant les boutons de partage ci-dessous.