Votre navigateur n'accepte pas le Javascript. La navigation sur ce site risque de ne pas fonctionner correctement.

089. Indépendance de vecteurs avec les projections orthogonales

Tester l’indépendance linéaire de vecteurs sans résoudre de systèmes linéaires ? Est-ce possible ? Le procédé d’orthogonalisation de Gram-Schmidt permet de répondre par l’affirmative.

Pour y voir plus clair, travaillez dans $\R^3$ muni du produit scalaire usuel noté $(.|.)$ et considérez les vecteurs suivants :
$u_1 = (2,-1,3)$, $u_2 = (3,-2,7)$ et $u_3=(8,-5,17).$ La famille $(u_1,u_2,u_3)$ est-elle libre ou liée ?

Les calculs vont prendre du temps et c’est tout à fait normal puisqu’on forme une base orthogonale de l’espace engendré par les trois vecteurs $u_1$, $u_2$ et $u_3$.

Qu’est-ce que le procédé de Gram-Schmidt ?

Pour chaque vecteur, de la gauche vers la droite, parmi $u_1$, $u_2$ et $u_3$, vous remplacez chaque vecteur par sa différence avec sa projection orthogonale sur l’espace engendré par les vecteurs précédents.

Par exemple, $u_2$ sera remplacé par $u_2-\alpha$ où $\alpha$ est la projection orthogonale de $u_2$ sur l’espace engendré par $u_1$.

De même, $u_3$ sera remplacé par $u_3-\beta$ où $\beta$ est la projection orthogonale de $u_3$ sur l’espace engendré par $u_1$ et $u_2$.

Appliquez l’orthogonalisation de Gram-Schmidt sur $u_1$ et $u_2$

Projetez orthogonalement le vecteur $u_2$ sur l’espace vectoriel engendré par $u_1$, notez $p(u_2)$ ce vecteur pour l’instant.

L’expression de cette projection pose souvent des difficultés.

Analyse

Par définition de la projection orthogonale, $p(u_2)$ est colinéaire à $u_1$. D’autre part, les vecteurs $u_2-p(u_2)$ et $u_1$ sont orthogonaux.

Il existe un réel $k$ tel que $p(u_2) = ku_1.$

Pour trouver ce réel $k$, vous utilisez le produit scalaire.

$\begin{align*}
(u_2-p(u_2)|u_1)&=0 \\
(u_2-k u_1)|u_1)&=0 \\
(u_2|u_1) -k ||u_1||^2 &=0\\
k &=\dfrac{(u_2|u_1)}{||u_1||^2}
\end{align*}$

Synthèse

Posez $p(u_2) = \dfrac{(u_2|u_1)}{||u_1||^2} u_1.$

$p(u_2)$ est bien colinéaire à $u_1$.

D’autre part :

$\begin{align*}
(u_2-p(u_2)|u_1)&=(u_2|u_1)-\left(\dfrac{(u_2|u_1)}{||u_1||^2} u_1 |u_1\right) \\
&=(u_2|u_1)-\dfrac{(u_2|u_1)}{||u_1||^2} ||u_1||^2 \\
&=0.
\end{align*}$

Procédez au calcul

$(u_2|u_1) = 6+2+21=29.$
$||u_1||^2=4+1+9=14.$

Notez $v_2 = u_2-p(u_2).$

Alors
$\begin{align*}
v_2 &= (3,-2,7) – \dfrac{29}{14} (2,-1,3) \\
&= \dfrac{1}{14}( (42,-28,98) – (58,-29,87))\\
&=\dfrac{1}{14} (-16,1,11).
\end{align*}$

Quel intérêt ?

La famille $(u_1,v_2)$ est orthogonale. L’espace engendré par $u_1$ et $u_2$ est le même que celui qui est engendré par $u_1$ et $v_2$. La famille $(u_1,v_2)$ est donc une base de l’espace engendré par $u_1$ et $u_2$.

Projetez le vecteur $u_3$ orthogonalement sur l’espace engendré par $u_1$ et $u_2$

Afin de ne pas compliquer les notations, notez $p(u_3)$ le projeté orthogonal cherché. Notez bien qu’il suffit de projeter orthogonalement $u_3$ sur l’espace engendré par $u_1$ et $v_2$. Pour se débarrasser des fractions, vous projetez sur l’espace engendré par $u_1$ et $w_2 = 14v_2=(-16,1,11)$.

En suivant une méthode analogue, vous trouvez que :

$p(u_3) = \dfrac{(u_3|u_1)}{||u_1||^2}u_1 + \dfrac{(u_3|w_2)}{||w_2||^2}w_2.$

Passez au calcul de $p(u_3)$ et concluez

$(u_3|u_1) = 16+5+51 = 21+51=72.$
$||u_1||^2=14.$

$(u_3|w_2) = – 128-5+187 = -133+187=54.$
$||w_2||^2=256+1+121=257+121=378.$

$\begin{align*}
p(u_3)&=\dfrac{72}{14}(2,-1,3)+\dfrac{54}{378}(-16,1,11)\\
&=\dfrac{36}{7}(2,-1,3)+\dfrac{27}{189}(-16,1,11)\\
&=\dfrac{36}{7}(2,-1,3)+\dfrac{1}{7}(-16,1,11)\\
&=\dfrac{1}{7}((72,-36,108)+(-16,1,11))\\
&=\dfrac{1}{7}(56,-35,119)\\
&=(8,-5,17)\\
\end{align*}$

Dans la suite de Gram-Schmidt, vous calculez $u_3-p(u_3)$ et ici, le résultat est le vecteur nul. A partir de ce stade, vous savez que la famille $(u_1,u_2,u_3)$ est liée puisque $u_3=p(u_3)$ et que $p(u_3)$ est une combinaison linéaire de $u_1$ et de $u_2$.

Bonus : trouvez la décomposition de $u_3$ sur les vecteurs précédents

$\begin{align*}
u_3 &= p(u_3)\\
&=\dfrac{(u_3|u_1)}{||u_1||^2}u_1 + \dfrac{(u_3|w_2)}{||w_2||^2}w_2\\
&=\dfrac{36}{7} u_1 + \dfrac{1}{7}\times 14 v_2\\
&=\dfrac{36}{7} u_1 + 2 v_2\\
&=\dfrac{36}{7} u_1 + 2 \left(u_2 – \dfrac{29}{14}u_1\right)\\
&=\left(\dfrac{36}{7} – \dfrac{29}{7} \right)u_1 + 2u_2\\
&=u_1+2u_2.
\end{align*}$

Prolongement

Démontrez que l’ensemble $\left\{\displaystyle\int_0^1 (x^3-ax-b)^2 \text{d}x, (a,b)\in\R^2\right\}$ admet un plus petit élément $d$. Trouvez la valeur exacte du nombre $d$. Déterminez toutes les valeurs de $a$ et de $b$ pour lesquelles le nombre $d$ est atteint.

Lisez d'autres articles !

Parcourez tous les articles qui ont été rédigés. Vous en trouverez sûrement un qui vous plaira !

Aidez-moi sur Facebook !

Vous appréciez cet article et souhaitez témoigner du temps que j'y ai passé pour le mettre en œuvre. C'est rapide à faire pour vous et c'est important pour moi, déposez un j'aime sur ma page Facebook. Je vous en remercie par avance.

Partagez !

Diffusez cet article auprès de vos connaissances susceptibles d'être concernées en utilisant les boutons de partage ci-dessous.